NEW BALANCE – Test OMN1S « Sunrise » 2/2

29 Sep

Après la présentation et découverte de la OMN1S « Sunrise » de New Balance (portée par Kawhi Leonard des Los Angeles Clippers en NBA), voici quelques mots sur nos impressions à l’utilisation, sur le terrain, en match…

CONFORT

Léger et souple, la chaussure s’enfile facilement et on sent de suite très à l’aise même si la structure à l’avant du pied est un peu plus fine et rigide. C’est au niveau de la cheville qu’on se sent le mieux. Lors de la première utilisation nous avons notamment noté une petite gêne au niveau du côté intérieur de la voute plantaire. Mais il s’agit là de faire la chaussure à son pied après quelques utilisations… et tous les joueurs n’auront pas forcément ce soucis.

MAINTIEN

C’est un point fort de ce modèle avec la construction Ultra Heel 3D et l’empeigne FitWeave qui proposent un très bon maintien de la cheville. On est sur une tige plutôt haute ici et forcément, c’est un plus pour ceux qui craignent des chevilles. Mais attention, les joueurs plus rapides (meneurs, ailiers…) pourront se sentir un peu trop coincés dans ce type de chaussures.

PERFORMANCE

La semelle FuelCell fait son office avec des sensations de légèreté, de rebonds et de vitesse avec cette chaussure qui, malgré sa tige haute, permet de la joueur mobile tout de même (Kawhi Lenoard est d’ailleurs ailier, notons-le…) avec une bonne accroche.

Le design de cette version Sunrise et pour le moins flashy avec cette assymétrie colorée originale. Après un léger moment d’adaptation on s’y trouve très à l’aise dans toutes les situations même si les meneurs les trouveront sans doute trop hautes pour eux. New Balance se fait rare sur les parquets mais on peut en tous cas saluer ce modèle haut de gamme plus que convainquant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *