NIKE KD10 – Test

12 Juin

20170606_105930

Alors que Kevin Durant est proche d’obtenir sa première bague de champion NBA avec les Golden State Warriors, sa dernière chaussure signature est désormais disponible chez Nike. La KD10 fête précisément ses 10 ans de partenariat avec la marque.

20170606_110057

DESIGN

Tout comme le joueur, la KD10 est élancée. Il faut aimer cette finesse mais en tous cas, la chaussure respire l’élégance à bien des niveaux. De par sa forme et de par ses matériaux. Le Flyknit est toujours appréciable (mais salissant…). Ce modèle blanc est très séduisant et le système de laçage en fait une chaussure qui sort clairement de l’ordinaire.

20170606_110155

CONFORT

S’enfilant comme un chausson, la KD10 est très confortable. Mais sa longueur imposerait de prendre une taille en-dessous. A chacun de voir en fonction de la forme de ses pieds pour être bien en longueur comme en largeur (pas forcément évident). En tous cas, une fois chaussées, les KD10 proposent un bon confort et une belle souplesse.

20170606_110106

MAINTIEN

Le laçage est atypique et un peu déroutant à la première utilisation. Mais une fois lacée, la KD10 maintient très bien le pied et notamment la cheville contrairement à ce qu’on pourrait croire avec une tige basse. Le maintien est donc bon mais la chaussure peut paraitre parfois un peu trop souple finalement. A voir en fonction des types de joueurs…

20170606_110143

AMORTI

Le système Zoom Air de Nike est ici utilisé sur toute la longueur du pied. On profite ainsi d’un bon effet de rebond au talon mais aussi sur la pointe des pieds. D’ailleurs, la semelle extérieure est scindée entre les orteils et le reste du pied, ainsi on gagne clairement en souplesse dans les changements de direction notamment.

20170606_110222

PERFORMANCE

Le grip proposé par la semelle n’est pas optimal. La faute sans doute à une surface trop plate et un relief simpliste. C’est peut-être un des gros points faibles de cette KD10. Au-delà de cela, sa légèreté et sa souplesse en font une chaussure performante pour les joueurs rapides et mobiles principalement.

La KD10 ne révolutionne pas le modèle signature de Kevin Durant. On apprécie cependant l’amorti proposé par le Zoom Air intégral et la souplesse globale de la chaussure. Le design est discutable mais reste plutôt séduisant et pas trop tape-à-l’oeil. La KD10 est disponible au prix de 150€ environ chez Nike.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *