NIKE présente la PG3

11 Jan

Nike présente la nouvelle chaussure signature de Paule George, ailier prolifique du Thunder de OKC en NBA. La PG3 se dévoile donc avec un premier coloris en collaboration avec la NASA, rien que ça!

Après des collabs avec PlayStation notamment pour les PG 2 et 2.5, voici donc une inspiration venant tout droit de l’espace.

La PG3 est plus légère que la PG 2.5 grâce notamment à une mousse plus légère dans la semelle intermédiaire. La demande principale pour la PG3 : la rendre plus rapide.

La vitesse de la chaussure devait matcher avec le jeu actuel, de même qu’avec la vitesse de ses coéquipiers du Thunder. La stratégie d’Hardman : enlever l’excès et ne laisser que les caractéristiques essentielles de la PG3, celles qui ont stimulé le jeu de George.

Supprimer les matériaux non nécessaires, intégrer la languette au collier, employer une plus douce et plus légère mousse dans la semelle intermédiaire (George dit qu’il obtient plus de réponse du Zoom à l’avant-pied, résultat de la capacité de Zoom à se compresser dans la mousse) et l’utilisation de mailles dans la partie supérieure ont entraîné une perte de près de 30 grammes par rapport à la PG 2.5.

Pour permettre cela, la PG3 est dotée d’un motif de traction circulaire, qui aide George à sprinter et à s’arrêter nettement. George est également plus maintenu avec les ‘ailes synthétiques’ à l’avant du pied, une caractéristique déjà vue sur la PG2.

L’ascension de George dans l’élite de la ligue ne l’a pas détourné de ses racines. Le PG1 et le PG2 ont tous les deux fait référence à son amour pour les jeux vidéo. La PG3 met en valeur sa ville natale de Palmdale avec un coloris inspiré de la NASA. L’image de l’exploration lunaire évoque l’une des citations préférées de George qui apparaît sur le talon de la chaussure : ‘Don’t tell me the sky’s the limit when there are footprints on the moon’

La Nike PG3 sera lancée le 26 janvier au prix de 120€ au côté d’un pack en édition limitée, comprenant des vêtements inspirés de la NASA comme un survêtement, un sac à dos et plus encore…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *