PEAK TP III – Test

26 Fév

20160218_133412

La PEAK TP III, nouveau modèle signature de Tony Parker est disponible depuis quelques jours. On trouve 3 coloris : blanc (home), noir (away) et orange/noir (Christmas Edition). C’est ce dernier modèle que nous avons testé.

Par rapport aux deux modèles déjà sortis on ne constate pas d’énormes différences dans la construction. On trouve une basket toujours assez haute (surtout pour un meneur) mais qui mise néanmoins sur la mobilité.

20160218_133533

DESIGN

Côté esthétique, la TP III propose un aspect plutôt sobre (bien sûr le modèle Christmas est un peu plus tape à l’œil) avec de multiples messages cachés: numéro 9, « Parker », ses années de titres NBA et d’autres mots sous la semelle : «Insep » notamment et des noms de la famille de TP (sa femme, ses enfants, etc..). Autre détail important mais subtile, le relief de la semelle extérieure fait référence aux artères de la place Charles de Gaulle à Paris. Notez que la semelle extérieur des modèles blancs et noirs est translucides, ce qui n’est pas le cas avec ce modèle Christmas.

20160218_133556

CONFORT

On retrouve le système Coolfree qui réduit la température intérieur de la chaussure via des minuscules ouvertures sur l’avant du pied et sur les côtés. Le résultat est une nouvelle fois plutôt efficace. Au niveau de la cheville on a une bonne sensation de confort et la languette est un peu plus épaisse que sur la TP II et ce n’est pas un mal.

20160218_133517

MAINTIEN

La TP III dispose d’inserts en TPU (Polyuréthane Thermoplastique) au niveau du talon et sur les côtés. Cela assure en effet une bonne stabilité sur l’ensemble du pied. On se sent en sécurité dans ce nouveau modèle qui nous englobe bien et sans gêne notable.

20160218_133540

AMORTI

Retour du système Foothold qui relie l’avant du pied au talon. Dans chaque mouvement on sent toujours la stabilité. Le talon propose une bonne sensation de rebond et la structure de la semelle propose une nouvelle fois une zone extérieur du pied légèrement saillante pour éviter les entorses.

20160218_133547

PERFORMANCE

PEAK mise toujours sur sa technologie Gradient Dual Peak qui propose une semelle à chevrons optimale pour garantir une bonne adhérence et des démarrage rapides. Pas de fioritures dans la structure qui est très plate mais le tout reste très efficace en toutes circonstances.

Sans révolutionner sa chaussure signature, Tony Parker nous propose ici, avec la marque chinoise PEAK, une nouvelle basket sobre et fonctionnelle. On apprécie les petits messages cachés sur l’ensemble de la chaussure et un confort globale. La chaussure demanderait sans doute à gagner encore en légèreté mais elle est très agréable à porter en tous cas et ses résultats dans l’action sont très acceptables quelque soit le poste exercé sur le terrain.

Pour rappel donc, trois coloris disponibles proposés au tarif de 130 euros.

NBA: San Antonio Spurs at Houston Rockets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *