PEAK TP IV – Test

27 Mar

20170320_165928

Après un modèle TP III Low très convaincant l’été dernier, Peak propose cette année la TP IV, nouvelle chaussure signature de Tony Parker. Et là, c’est directement un modèle Low qu’on nous propose.

DESIGN

Cette version 4 propose donc une construction Low, avec un look sobre mais efficace. Le modèle testé propose un mix blanc/noir bien senti avec des différences de matières et de textures. On retrouve les logos TP, son numéro 9 et sur la semelle des indications comme le nom de ses enfants, etc.. L’ensemble n’est pas fou-fou côté design mais c’est une chaussure sympathique à regarder.

20170320_170317

CONFORT

Un bon point puisque dès la première utilisation, aucune douleur n’a été constatée. La TP IV est souple et confortable. On apprécie une languette un peu plus rembourrée que d’habitude notamment. Un petit soucis au niveau du laçage cependant, la faute aux lacets eux-mêmes qui manquent de souplesse… Mais une fois tout cela bien serré, en condition de jeu on est plutôt bien.

20170320_170505

MAINTIEN

Une fois bien lacé donc, on profite d’une chaussure qui maintient bien le pied mais pas forcément très bien la cheville. C’est en tous cas notre ressenti sur une première utilisation. En tous cas, on profite d’une bonne mobilité et cela ravira les joueurs rapides particulièrement. La technologie Tenacity Unit fait son travail au niveau de l’arche du pied.

20170320_170324

AMORTI

Amorti efficace. La technologie Gradient Dual fait son office avec son Peak R-Pad à l’avant et le Peak S-Pad à l’arrière. Ils assurent un bon rebondissement grâce au matériau choisi.

20170320_170419

PERFORMANCE

Avec une semelle assez semblable aux anciens modèles, la TP IV propose un bon grip. Reste à voir si la robustesse est de mise avec le temps. On a souvent remarqué, sur les Peak TP, des usures rapides à certains endroits.

20170320_170442

La TP IV est une bonne édition de la chaussure de Tony Parker. Avec son aspect Low plutôt dans la mouvance actuelle, elle propose rapidité et stabilité sans renier le confort. Esthétiquement, c’est sobre mais plutôt élégant. Notez qu’il existe une version grise argentée, une version noire et une version rouge et bleu (France) pour un tarif de 130€.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *